Nouvelles

La Fondation Cole continue

de supporter la communauté montréalaise impliquée dans la recherche médicale et dans les activités théâtrale.

La Fondation Cole donne des subventions vitales à quatorze compagnies montréalaises

Intercultural Conversations– Conversations Interculturelles

Encourager le dialogue théâtral entre les diverses communautés culturelles de Montréal

Quatorze compagnies montréalaises reçoivent des subventions vitales pour financer leurs prochaines saisons

MONTRÉAL, 12 mars 2013 – La Fondation Cole est heureuse d’annoncer les plus récentes subventions du programme Conversations Interculturelles – Intercultural Conversations. Ces subventions totalisant 207 060 $ ont été remises à des compagnies professionnelles de théâtre de Montréal pour leurs saisons 2012-2013-2014. Le dialogue interculturel à Montréal est au cœur du programme de subventions communautaires de la Fondation Cole. La plus importante initiative de la Fondation est le programme de théâtre Conversations Interculturelles – Intercultural Conversations, mis en place pour favoriser le dialogue entre les diverses communautés culturelles de Montréal, ainsi qu’entre les communautés minoritaire anglophone et majoritaire francophone. Trois types de dialogue interculturel sont pris en compte : des pièces qui présentent un dialogue entre plus d’une communauté culturelle ; des pièces dans lesquelles on ne retrouve qu’une seule communauté culturelle – le dialogue s’engage alors avec l’auditoire ; et des pièces qui illustrent le caractère unique de la communauté francophone ou de la communauté anglophone du Québec, et ce, dans l’autre langue.

Cette année, moins de demandes ont été soumises que par le passé. La Fondation Cole a reçu 32 demandes de 26 compagnies, dont 14 de langue française, 10 de langue anglaise, 1 compagnie qui joue à la fois en français et en anglais, ainsi qu’une compagnie de mime. Contrairement à l’an dernier, un plus grand nombre de compagnies de langue française que de langue anglaise ont soumis une demande ; toutefois, elles demeurent encore sous-représentées. Les compagnies ont présenté 4 demandes pour des subventions de création, 4 pour des subventions de traduction et 24 pour des subventions de production. Six compagnies se spécialisent dans le théâtre pour jeunes publics. Un panel de professionnels montréalais du théâtre s’est prononcé sur les demandes.

La Fondation Cole accorde une subvention nécessaire et substantielle aux compagnies montréalaises, dont certaines reçoivent peu d’aide financière. Barry Cole, le président de la Fondation Cole, a remarqué qu’au cours des cinq dernières années, plusieurs compagnies théâtrales l’ont approchée de façon systématique : « Je suis un peu inquiet de constater à quel point cette subvention est cruciale pour certaines compagnies, qui en dépendent vraiment. Je suis cependant heureux de noter que les compagnies francophones sont plus nombreuses à soumettre une demande. À nos yeux, c’est une forme de réussite, car cela révèle que davantage de compagnies se sont mises à dépeindre la diversité culturelle sur scène, ce qui constitue notre objectif. »

Rien ne ferait plus plaisir à Barry Cole que de voir augmenter le nombre total de demandes : « Nous souhaitons financer davantage de compagnies qu’à l’heure actuelle. Nous sommes donc disposés à consacrer plus d’argent afin d’encourager le développement et le soutien de ce type de théâtre. » Pour Barry Cole, l’évolution continue de productions théâtrales de qualité s’avère une grande source d’inspiration : « C’est passionnant de voir Teesri Duniya Theatre monter une production renouvelée et améliorée de son spectacle acclamé Bhopal. J’attends aussi avec impatience la version française de Jabber, qui permettra à un tout nouveau groupe de jeunes de découvrir cette œuvre de Geordie Productions. De plus, la thématique chinoise de la pièce Le Dragon d’or du Théâtre Décalage est tout indiquée pour alimenter la conversation interculturelle».

Compagnies récipiendaires d’une subvention

Quatorze compagnies théâtrales ont reçu des subventions dans le cadre de la cinquième édition de ce programme. Cette année, certaines productions visiteront des écoles dans la région et ailleurs dans la province. Les subventions de création ont été accordées aux compagnies suivantes : Les Indisciplinaires pour Tragédie chilienne en trois actes de Marcela Pizarro ; Teesri Duniya Theatre pour The Encounters Project de Rachael Van Fossen ; Théâtre Aux Écuries pour Polyglot, écrite par divers artistes (a aussi reçu une subvention de production) ; et Théâtre I.N.K. pour Lignedebus de Marilyn Perreault. Les subventions de production ont été remises aux compagnies suivantes : Black Theatre Workshop pour Sal Capone: The Lamentable Tragedy of d’Omari Newton et pour The Meeting de Jeff Stetson ; Théâtre du Centaur pour St. Leonard Chronicles de Steve Galluccio ; Espace Libre pour La dernière interview de Catherine Boskowitz ; Imago Theatre pour Thinking of Yu de Carole Fréchette ; Singulier Pluriel pour Soledad (L’improvisatrice) de Julie Vincent ; Tableau D’Hôte Theatre pour The Story of Sedna de Jessica Abdallah ; Talisman Theatre pour The Aeneid d’Olivier Kemeid (ainsi que pour la création) ; Teesri Duniya Theatre pour Bhopal de Rahul Varma ; Théâtre Décalage pour Le Dragon d’or de Roland Schimmelpfennig ; et Théâtre Motus pour Elisapie et les aurores boréales de Robbie Watt. Cette pièce a aussi reçu un don privé de la Fondation du Grand Montréal, destiné à la production d’une pièce de théâtre pour jeunes publics.

Les compagnies théâtrales témoignent du soutien de la Fondation…

Pour Rahul Varma, directeur artistique de Teesri Duniya Theatre, Conversations Interculturelles est l’un des programmes de soutien aux arts les plus progressistes, parce qu’il considère le Canada comme étant une riche mosaïque de cultures, de races, de croyances, 3 d’aspirations et d’espoirs. « Grâce à l’appui du programme Conversations Interculturelles, nous avons fait entendre des voix auparavant ignorées par le grand public. Le soutien de la Fondation a aidé à faire de notre scène un reflet de notre pays. » Clare Schapiro, directrice artistique d’Imago Theatre, est reconnaissante du soutien apporté par la Fondation Cole à leur prochaine production, Thinking of Yu de Carole Fréchette, une pièce qui amène les spectateurs à remettre en question leurs croyances et à s’ouvrir à de nouvelles perspectives. « Non seulement poursuivons-nous notre fructueuse collaboration entre communautés francophones et anglophones, mais nous élargissons la portée de cet échange en accueillant des acteurs issus d’autres cultures et en nous exécutant devant des auditoires qui reflètent la vraie nature de notre ville et de la société contemporaine. » Pour Mayi-Eder Inchauspé, directrice générale du Théâtre Aux Écuries, le soutien de la Fondation Cole au projet Polyglot contribuera à créer un spectacle sur les nouveaux visages de l’identité québécoise en collaboration avec une vingtaine de personnes issues des différentes communautés du quartier Villeray, où le théâtre est situé. « Ces participants seront créateurs à part entière du spectacle, puisque leur histoire, leur expérience et leurs points de vue sur leur terre d’accueil comme sur le monde serviront à l’élaboration même de la pièce. » Mireille Camier, du Théâtre Décalage, souligne que « la contribution de la Fondation Cole nous permet d’approfondir notre travail de recherche pour notre spectacle Le Dragon d’or, ainsi que de favoriser les échanges. En outre, elle nous aide à diversifier notre public et nous permet d’offrir des discussions après le spectacle. » Hélène Legault, directrice des communications d’Espace Libre, indique que grâce à la Fondation Cole, le théâtre a le bonheur d’accueillir la pièce française La dernière interview, qui met en vedette l’auteur et acteur congolais Dieudonné Niangouna. « La venue de ce spectacle donne l’occasion à Espace Libre de faire connaître la richesse d’une pratique théâtrale contemporaine en Afrique. Au cours de la semaine, plusieurs activités spéciales sont proposées à la communauté noire locale et aux organismes du quartier. »

Le programme Conversations Interculturelles – Intercultural Conversations a été créé pour promouvoir les rapprochements entre les cultures qui favorisent une meilleure compréhension et une plus grande tolérance de nos réalités sociales. Le prochain concours de subventions est ouvert aux spectacles des saisons 2014-2015 et 2015-2016 présentés après le 1ermars. La date limite du sixième concours est le 4 octobre 2013. Les compagnies de théâtre qui souhaitent faire une demande de subvention peuvent télécharger le formulaire sur le site de la Fondation à http://colefoundation.ca/community/competition-forms/.

Cette nouvelle à été publié sous Communiqués de presse le 12 mars 2013.